fantasque

fantasque [ fɑ̃task ] adj.
XVe; réfect. d'apr. fantastique, de l'a. fr. fantaste, lui-même forme abrégée de fantastique
1Qui est sujet à des fantaisies, des sautes d'humeur; dont on ne peut prévoir le comportement. bizarre, capricieux, changeant, fantaisiste, lunatique, 2. original. « le père Pierre de Saint-Louis était fantasque, inégal, d'humeur inquiète et vagabonde » (Gautier). Humeur, caractère fantasque.
2Littér. (Choses) Bizarre. extraordinaire, fantastique. « les voiles dessinaient de fantasques figures qui fuyaient emportées par le vent » (Balzac).
⊗ CONTR. Égal, posé, raisonnable. Banal.

fantasque adjectif (moyen français fantaste, avec l'influence de fantastique) Qui est sujet à des fantaisies, à des caprices : Un esprit fantasque. Littéraire. Bizarre, extraordinaire, plein de fantaisie, d'originalité : Une exaltation fantasque.fantasque (synonymes) adjectif (moyen français fantaste, avec l'influence de fantastique) Qui est sujet à des fantaisies, à des caprices
Synonymes :
- loufoque (familier)
Contraires :
- posé
Littéraire. Bizarre, extraordinaire, plein de fantaisie, d'originalité
Synonymes :

fantasque
adj.
d1./d Sujet à des sautes d'humeur, à des fantaisies bizarres. Caractère fantasque.
d2./d Litt. Bizarre, extraordinaire dans son genre. Opinion fantasque.

FANTASQUE, adj. et subst.
A.— [En parlant d'une pers. ou de son comportement]
1. Qui suit sa fantaisie. Esprit fantasque. Synon. fantaisiste, farfelu, original. C'était un être d'apparence très libre, fantasque, plein d'humour et de gaieté (GIDE, Si le grain, 1924, p. 400). Fantasque, primesautière, indisciplinée, elle s'entendait mal avec ses professeurs (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 75).
P. méton. Qui traduit la fantaisie. Certain art de présenter sous l'aspect le plus fantasque et le plus déconcertant son opinion (GIDE, Si le grain, 1924, p. 536). Des idées fantasques et des rêves insensés (DURRY, Nerval, 1956, p. 59).
2. Péj. Qui manifeste une humeur inégale, qui est imprévisible. Caractère, homme, humeur fantasque. Synon. capricieux, lunatique. Théophile rappelait avec désespoir sa douceur languissante de jeune fille, tandis que maintenant elle le torturait, fantasque, changeant d'humeur vingt fois en un jour (ZOLA, Pot-Bouille, 1882, p. 52). C'est la faute de mon caractère violent, exagéré, fantasque! Je passe du plus sombre découragement aux plus futiles espérances (MARTIN DU G., Thib., Cah. gr., 1922, p. 622). Cf. autoritaire ex. 5 :
1. Tu avais un caractère égal... Je me souviens combien ton calme et ta douceur me plaisaient (...). Berthe écoutait cette voix sage, d'une belle sonorité. Elle ne songeait pas à se défendre. Elle connaissait bien cette étrange susceptibilité, qui lui paraissait maintenant redoutable parce qu'il s'en apercevait. Si ce mal allait grandir; si elle était vraiment faible, irritable, fantasque...
CHARDONNE, Épithal., 1921, p. 188.
Emploi subst. Elle devinait la fantasque et la violente qu'elle aurait pu devenir, tandis qu'il ne lui avait donné que de la passion et du courage (ZOLA, Dr Pascal, 1893, p. 332). Cf. ceci ex. 13.
P. anal. [En parlant d'un animal] La mule est un animal fantasque (Ac. 1798-1878). La ruse et la patience, avec lesquelles les oiseleurs finissent par saisir les oiseaux les plus défiants, les plus agiles, les plus fantasques et les plus rares (BALZAC, Honorine, 1843, p. 353).
Rem. La docum. atteste fantasquerie, subst. fém., rare. Caractère fantasque. La comtesse plaisait à sa fille par son animation, sa vivacité et ce qu'elle appelait elle-même « sa fantasquerie » (LA VARENDE, Am. Bonneville, 1955, p. 116). P. méton., au plur. Manifestations de ce caractère. Comme elle [la régente] était veuve depuis longtemps et que ses fantasqueries cérébrales tenaient beaucoup à un grand manque, elle avait pensé à des folies (L. DAUDET, Astre noir, 1893, p. 55).
3. En partic. [En parlant d'un auteur, d'un artiste ou p. méton. de son œuvre] Qui donne libre cours à sa fantaisie, qui s'écarte du classicisme par l'originalité, la liberté de son inspiration. Synon. baroque. Les deux novateurs [Paolo Ucello et Cézanne] apparaissent comme des visionnaires aussi fantasques l'un que l'autre (LHOTE, Peint. d'abord, 1942, p. 132) :
2. ... le vieillard choisissait toujours ses cadeaux parmi les œuvres dont les ornements appartenaient à ce genre fantasque nommé arabesque, et qui ne parlant ni aux sens ni à l'âme, s'adressent seulement à l'esprit par les créations de la fantaisie pure.
BALZAC, Enf. maudit, 1831-36, p. 410.
B.— [En parlant d'un inanimé concr.] Qui s'écarte de l'ordre commun, se distingue par l'étrangeté de son aspect. Synon. bizarre, étrange, extravagant, insolite. J'allais, sous les plus fantasques travestissements, me poster à certain coin de rue obscur (MILOSZ, Amour. initiation, 1910, p. 189). Un monument fantasque, le Triunfo, que j'aime parce qu'il réalise l'extravagance dans le mauvais goût (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p. 175) :
3. Oh! ces étranges plantes du Mexique! Ces plantes grasses, géantes (...), ces plantes toutes hérissées de piquants, de poils, et dont quelques-unes présentent l'aspect d'une fourrure. Et parmi ces plantes fantasques, le Pelocereus senilis, qui a l'air d'une colonne d'un temple de treillage du XVIIIe siècle, (...) qu'on dirait surmontée de la flamme en faïence violette d'un vieux poêle rocaille.
GONCOURT, Journal, 1889, p. 1059.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. [XVe s. « qui est capricieux, bizarre » (Gerson ds le dict. de Dochez ds LITTRÉ)]; 1575 « (d'une chose) extraordinaire » (THEVET, Cosmogr., XI, 16 ds HUG.); 1580 « fantastique, imaginaire » (MONTAIGNE, Essais, éd. Thibaudet, CI, VIII, p. 53); 1606 « sujet à des inégalités d'humeur » (Crespin ds FEW t. 3, p. 365b). Réfection d'apr. fantastique, de fantaste « fantasque » (RONSARD, Poemes, L. V, La Lyre (V, 47) ds HUG.), lui-même forme abrégée de fantastique. Fréq. abs. littér. :347. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 498, b) 643; XXe s. : a) 621, b) 331.
DÉR. Fantasquement, adv. D'une manière fantasque. Synon. bizarrement, étrangement, insolitement. Cet ensemble de matras, de cornues, de métaux, de cristallisations fantasquement colorées (BALZAC, Rech. absolu, 1834, p. 260). Il commença d'une voix glapissante, dont il variait fantasquement les intonations, cette harangue emphatique et burlesque (GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 176). []. Ds Ac. 1694-1878. 1re attest. 1602 « d'une manière fantasque » (DU BARTAS, 1re semaine, 2e jour, 132 ds GDF. Compl.); de fantasque, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 6.

fantasque [fɑ̃task] adj.
ÉTYM. XVe; réfection, d'après fantastique, de l'anc. franç. fantaste (mil. XVIe, Ronsard), abrègement de fantastique.
1 Sujet à des fantaisies, des sautes d'humeur; dont on ne peut prévoir le comportement. Bizarre (cit. 3), capricieux, changeant, fantaisiste, lunatique, original. || Personne fantasque.Par ext. || Esprit, humeur, caractère fantasque. Mobile. || Idées, décisions fantasques.
1 Entre nous, le comte d'Olivarès a l'esprit un peu fantasque et singulier; c'est un seigneur plein de caprices (…)
A. R. Lesage, Gil Blas, XI, III.
2 Vive, étourdie, capricieuse, folle par la tête, sage par le cœur, bonne par tempérament, méchante par caprice; voilà en quatre mots le portrait de la reine; Fantasque était son nom (…)
Rousseau, la Reine Fantasque.
3 Autant le père Pierre de Saint-Louis était fantasque, inégal, d'humeur inquiète et vagabonde, autant le père Groslier était tranquille, sage et réglé.
Th. Gautier, les Grotesques, p. 130.
4 Il ne déjeunait pas du tout ce vieux garçon et ne dînait guère que deux ou trois fois par semaine au plus, mais là alors énormément, selon la frénésie des étudiants russes dont il conservait tous les usages fantasques.
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 257.
N. Vieilli. Personne fantasque. || C'est un fantasque, une fantasque (→ Échapper, cit. 35).
5 (…) la fantasque inégale
Qui, m'aimant le matin, souvent me hait le soir ?
Boileau, Satires, X.
6 Il y a (…) des nuances entre avoir des fantaisies et être fantasque : le fantasque approche beaucoup plus du bizarre.
Voltaire, Dict. philosophique, Fantaisie.
Par anal. || Un destin fantasque (→ Archipel, cit. 2).
2 (1575). Littér. (choses). Qui surprend par son apparence peu habituelle, bizarre. Extraordinaire, extravagant. || Images fantasques. || Un fantasque édifice d'hypothèses (→ Échafauder, cit. 1). || Arabesque (cit. 4) fantasque.
7 (…) la belle lame d'or de la Loire où, parmi les roulées, les voiles dessinaient de fantasques figures qui fuyaient emportées par le vent.
Balzac, le Lys dans la vallée, Pl., t. VIII, p. 790.
8 (…) masques et bergamasques,
Tristes sous leurs déguisements fantasques.
Verlaine, les Fêtes galantes, « Clair de lune ».
CONTR. Égal, équilibré, posé, raisonnable. — Banal.
DÉR. Fantasquement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fantasque — Fantasque. adj. de tout genre. Capricieux, Sujet à des fantaisies, à des caprices. Homme fantasque. esprit fantasque. humeur fantasque. la mule est un animal fantasque. il est fantasque comme une mule. Il sign. aussi, Bizarre, Extraordinaire dans …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fantasque — (fan ta sk ) adj. 1°   Sujet à des fantaisies. •   [Charon] Pousse les uns, frappe les autres, Et ne passe que qui lui plaît, Le fantasque animal qu il est, SCARR. Virg. VI. •   Vive, étourdie, capricieuse folle par la tête, sage par le coeur,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FANTASQUE — adj. des deux genres Capricieux, sujet à des fantaisies, à des caprices. Homme fantasque. Esprit fantasque. Humeur fantasque. La mule est un animal fantasque. Il est fantasque comme une mule.   Il signifie aussi, Bizarre, extraordinaire dans son… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FANTASQUE — adj. des deux genres Qui est capricieux, sujet à des fantaisies, à des inégalités d’humeur. Homme fantasque. Humeur fantasque …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • fantasque — I. (ˈ)fan.|task noun ( s) Etymology: French, from fantasque, adjective : fancy, fantasy, whim II. adjective …   Useful english dictionary

  • fantasque — fan·tasque …   English syllables

  • fantasque — adj. => Bizarre …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Fantasque class destroyer — Fantasque Class overview Name: Malin or Fantasque Preceded by: Vauquelin class destroyer …   Wikipedia

  • Classe Le Fantasque — Le Fantasque en 1944 après sa modernisation aux États Unis …   Wikipédia en Français

  • Classe Fantasque — Classe Le Fantasque Classe Le Fantasque Le Fantasque Histoir …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.